La Disparition de Josef Mengele

Quand l’horreur se poursuit

Le Troisième Reich capitula le 8 mai 1945. Le 7 février 1979, Joseph Mengele, officier allemand de la Schutzstaffel (SS) et médecin tortionnaire d’Auschwitz, rendit son dernier souffle au Brésil sans jamais avoir été inquiété ni jugé pour ses crimes. Entre ces deux dates, trente-quatre années se sont écoulées. Trente-quatre années de cavale entre deux continents, l’Europe et l’Amérique du Sud, pour celui que ses victimes surnommaient « l’Ange de la mort ». Trente-quatre années de traque par le Mossad, les chasseurs de nazis, puis plus tard les autorités allemandes. Trente-quatre années de complicité idéologique et d’aide matérielle de la part de sa famille et de nazis non repentis.

La Disparition de Josef Mengele est comme le dit la quatrième de couverture un « roman-vrai ». Tous les faits, dates, événements sont historiquement établis. Seul les propos et sentiments prêtés à Josef Mengele sortent tout droit de l’imagination de l’auteur. Avec les mots d’Olivier Guez, Josef Mengele retrouve le temps du roman des attributs humains. Non pour excuser ses crimes, mais pour offrir une vérité sur ce qui fut la plus longue cavale d’un dignitaire nazi. Instructif, captivant et glaçant, La Disparition de Josef Mengele est à lire d’une seule traite pour ne pas perdre le fil – les personnages gravitant autour de Mengele sont nombreux – et à aborder comme un livre historique, plutôt que comme un roman.

Avis de Gwenn Ha Lu : un Prix Renaudot mérité !

passionnant-critique-litteraire

TITRE : La Disparition de Josef Mengele 
AUTEUR : Olivier Guez
EDITEUR : Grasset
NOMBRE DE PAGES : 240 pages 
DATE DE PARUTION : 16/08/2017

2 réponses

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s