Les disparus du phare

Mémoire oubliée

Rejeté par la mer, un homme se relève sur la grève. Sonné, frigorifié et ignorant tout de lui, il avance sans savoir où aller. Dès lors la peur ne le quittera plus. Le sentiment d’être surveillé, en danger, allié à l’angoisse d’ignorer qui il est, l’oblige à enquêter pour combler ce vide qui l’envahit. Que fait-il sur l’île de Harris, en Ecosse ? Pourquoi s’intéresse-t-il tant aux disparus du phare des îles Flannan ?  Quelle est l’origine de ses piqûres sur les mains ?

Peter May livre un polar soigné. Avec un style bien à lui, descriptif, magnétique et fluide, il parvient à retranscrire les errements, interrogations et doutes qui assaillent son héros. Les pièces du puzzle finissent par s’assembler habilement pour offrir un final haletant. Cette quête d’identité est aussi un joli prétexte pour nous embarquer aux quatre coins  de l’Ecosse, de l’île de Harris, à Edimbourg en passant par Glasgow et les West Highlands. Sa beauté sauvage et capricieuse sert parfaitement l’intrigue et l’entoure d’un halo de mystère. Pas sûr que sans ce cadre, ce polar à l’air de déjà-vu, aurait eu la même saveur.

Avis de Gwenn Ha Lu : un polar dont le personnage principal est l’Ecosse.

Passionnant, à savourer sans modération

TITRE : Les disparus du phare
AUTEUR :  Peter May
EDITEUR : Rouergue noir
NOMBRE DE PAGES : 320 pages
DATE DE PARUTION : juin 2016

logo-elle

SÉLECTION DU JURY DE NOVEMBRE – POLICIER

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s