L’affaire Galton, Ross Macdonald

L_affaire_Galton_chronique_litteraire

Glam et rétro

L’affaire Galton de Ross Macdonald appartient à ces livres qui ne payent pas de mine. Avec une couverture un peu surannée sans bandeau rouge ni message accrocheur, il aurait été facile de passer à côté de ce roman policier lors de ma dernière expédition librairistique.  Et pourtant, je l’ai entraperçu, coincé entre les nombreux romans de Bernard Minier et le dernier Karine Giebel. Sur la quatrième de couverture, quelques mots de James Ellroy sur Ross Macdonald me convaincront de l’acheter : « Sur le plan émotionnel, Ross Macdonald est pour moi le grand maître ».  Si James Ellroy le dit…

Années 1950, Californie. Lew Archer, détective privé, est mandaté par une vieille dame richissime pour retrouver son fils unique, Anthony Galton. Leur fils a tout quitté, sa famille, ses études, son confort pour poursuivre ses ambitions littéraires. Les parents ont hurlé à la trahison d’autant plus que leurs fils a épousé une fille de joie et dérobé quelques milliers de dollars en partant. La rupture a été définitive : depuis cet automne 1936, les Galton n’ont eu aucune nouvelle de leurs fils. La tâche de Lew Archer s’avère complexe : comment retrouver vingt ans après quelqu’un qui a délibérément cherché à disparaitre ?

Lire L’affaire Galton de Ross Macdonald, c’est un peu comme regarder un film d’Alfred Hitchcock. Délicieusement rétro, merveilleusement glamour et parfaitement exécuté, ce livre d’un autre temps – écrit en 1959 – offre une parenthèse enchanteresse dans l’univers glauque, funeste et parfois suffoquant des polars actuels. Savamment équilibré entre passages descriptifs et dialogues, rebondissements et introspections psychologiques, L’affaire Galton est une récréation littéraire des plus agréables.

Avis de Gwenn Ha Lu : L’affaire Galton de Ross Macdonald est une gourmandise qui donne envie de découvrir toute l’œuvre de Ross Macdonald.

un-bon-moment-critique-litteraire

TITRE : L'affaire Galton 

AUTEUR : Ross Macdonald 
 
ÉDITEUR : Gallmeister - Totem 
 
NOMBRE DE PAGES : 272 pages 

DATE DE PARUTION : 06/09/2018

Petit Plus Gwenn Ha Lu : Ross Macdonald (1915-1983) est LE maitre incontesté du roman noir. Adoubé par ses pairs et encensé par des générations d’auteurs de polars et romans noirs, il est le premier à avoir introduit dans ses romans une dimension psychologique et un ancrage politique et sociétal.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s