La danse du chagrin, Bernie Bonvoisin

Le_chagrin_des_vivants_Bernie_Bonvoisin

Et les yeux embués de larmes

Qui a déjà entendu parler du dernier livre de Bernie Bonvoisin, La danse du chagrin? Je me risque à répondre à votre place : personne! Quelques interviews radio et TV, par-ci par-là, ont bien accompagné sa sortie, mais sur des médias tellement confidentiels (TV5 Monde, RFI, France Inter) que ce livre au sujet polémique (les réfugiés Syriens) n’a pas bénéficié de l’exposition médiatique qu’il méritait. Et je dois le reconnaitre, sans les Bibliothèques Idéales de Strasbourg, je serais aussi passée à côté de ce livre.

Bernie Bonvoisin, artiste multi-facettes, leader du groupe de Hard rock Trust, cinéaste et écrivain, a voulu se confronter à la réalité du conflit syrien et à ses conséquences sur les milliers d’enfants Syriens exilés au Liban et massés (ou devrais-je dire parqués ?) dans des camps de réfugiés. Accompagné d’un cameraman et d’une traductrice, il s’est rendu dans les camps et squats de Fäida, Saïda, Burj el-Barajneh pour échanger avec ces enfants amenés à devenir le futur de la Syrie. De ces rencontres nait un reportage diffusé dans Envoyé Spécial en Juin 2016 et ce récit publié en Mai 2018 La danse du chagrin.

Soyons honnête, La danse du chagrin de Bernie Bonvoisin est une lecture difficile. Le style de l’auteur est à l’image des propos : cru. Avec rage et beaucoup de sensibilité aussi, il décrit le quotidien de ces enfants, exilés, traumatisés par la guerre, livrés à eux-mêmes et à des prédateurs sexuels aux tendances esclavagistes. Pourtant, derrière cette misère, Bernie Bonvoisin surprend encore des regards malicieux, décroche quelques sourires et trouve la lumière parmi ce chaos : là où les organisations humanitaires échouent, des initiatives individuelles et localisées apportent dignité, aide, et espoir aux réfugiés. La danse du chagrin est un témoignage puissant, nécessaire, même si une fois le livre refermé, c’est le sentiment d’impuissance qui domine : que faire pour que cela change ?

Avis de Gwenn Ha Lu : La danse du chagrin de Bernie Bonvoisin fait partie de ces livres utiles, ceux qui nous empêchent de détourner le regard de l’horreur et de l’abomination du conflit syrien et de ses conséquences.

Passionnant

TITRE : La danse du chagrin

AUTEUR : Bernie Bonvoisin 

ÉDITEUR : Don quichotte 

NOMBRE DE PAGES : 240 pages 

DATE DE PARUTION : 31/05/2018

Petit Plus de Gwenn Ha Lu : retrouvez l’interview de Bernie Bonvoisin dans On n’est pas couché à l’occasion de la sortie du livre La danse du chagrin.

2 réponses

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s