L’ Été Diabolik

Flash back, Flash, Flashy

Les couleurs des planches sont primaires : du bleu, du rouge et du jaune, le tout bien fluo. Mais l’histoire l’est nettement moins, primaire. Eté 1967, Antoine a quinze ans quand une série d’événements étranges vient perturber sa quiétude estivale. Fini l’insouciance des premiers émois amoureux, l’adrénaline des tournois de tennis et le plaisir de la lecture du magazine Pilote. Antoine se repasse le film de cet été-là sans parvenir à comprendre comment une altercation visiblement anodine entre son père et un supporter de tennis a provoqué une mort accidentelle et des disparitions troublantes. La réponse viendra, mais bien plus tard, vingt ans plus tard…

 

Quel choc à la lecture de L’été Diabolik ! Visuel, d’abord. Les couleurs sont vives pour mieux retranscrire l’atmosphère de ces psychédéliques années 1960. Narratif ensuite. Il n’a pas fallu plus de quatre cases à Thierry Smolderen, le scénariste, pour intriguer et captiver. Les indices, soupçons et rebondissements distillés tout au long de l’album en font un polar soigné au suspense haletant. Un regret cependant, les rôles féminins ne sont pas ou peu exploités : la mère et la sœur d’Antoine sont absentes, comme étrangères aux événements.  L’été Diabolik demeure cependant une très belle réussite !

Avis de Gwenn Ha Lu : diaboliquement bon !

passionnant-critique-litteraire

TITRE : L'Été Diabolik
SCÉNARISTES : Thierry Smolderen 
DESSINATEUR : Alexandre Clérisse
COLORISTE : Alexandre Clérisse
EDITEUR : Dargaud
NOMBRE DE PAGES : 168 pages 
DATE DE PARUTION : 08/01/2016

1 réponse

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s