Hiver à Sokcho

Entre torpeur et fascination

Sokcho, petite ville côtière au nord de la Corée du Sud, s’endort chaque hiver : à l’agitation touristique de l’été succède le calme des froides nuits d’hiver. Une jeune Franco-coréenne qui y a grandi, tiraillée entre son envie d’ailleurs et son attachement à sa mère et à sa ville, s’apprête à mettre ses rêves entre parenthèses et à y hiberner pour plus longtemps qu’un hiver. Sa rencontre aussi étonnante que providentielle avec Kerrand, un auteur de bande dessinée français, de passage à Sokcho, va l’ébranler et la ramener vers sa vie rêvée.

En très peu de pages, Elisa Shua Dusapin réussit l’impensable : donner vie à une héroïne universelle qui se cherche et s’apprivoise tout en nous transportant ailleurs, en Corée du Sud, où l’apparence et le poids de la réussite régissent les rapports humains. Le style de l’auteure à la fois descriptif et mélodieux permet d’installer l’atmosphère inhospitalière de Sokcho en hiver : humidité et ennui suintent à chaque ligne. Rythmé comme un poème, plaisant comme une fable, Hiver à Sokcho est une agréable douceur.

Avis de Gwenn Ha Lu : amateur de roman à infusion lente, ce livre est pour vous.

un-bon-moment-critique-litteraire

Petit plus Gwenn Ha Lu :

  • Sokcho, c’est ici !
  • Hiver à Sokcho a reçu le Prix Robert Walser 2016.
TITRE : Hiver à Sokcho 
AUTEUR : Elisa Shua Dusapin 
EDITEUR : Zoe
NOMBRE DE PAGES : 144 pages 
DATE DE PARUTION : 18/08/2016

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s