Mémé dans les orties

Plaît-il?

Ferdinand n’a qu’une envie : rester seul. A 83 ans, rien ni personne ne l’intéresse et surtout pas ses vieilles et ennuyeuses voisines. Voyeur, acariâtre, méchant, il prend un malin plaisir à les terroriser à coup d’histoires criminelles certifiées authentiques par Pierre Bellemare et d’insecticide sur les parterres de fleurs de la résidence. Seule sa chienne Daisy, sa fidèle compagne, échappe à sa perfidie. Curieusement, sa solitude va s’estomper lorsque Daisy disparait. Acculé et vulnérable, il laisse entrer dans sa vie une fillette précoce et une mamie de 92 ans. La fin des haricots ou au petit bonheur la chance ?

Mémé dans les orties est assurément une lecture divertissante : Aurélie Valognes entraine le lecteur dans un tourbillon d’espièglerie et de bons sentiments. L’histoire s’enchaine plaisamment au rythme de courts chapitres tous titrés de proverbes plus désuets les uns que les autres (En voir des vertes et des pas mûres, Se mettre la rate au court-bouillon,…). Un seul bémol : le personnage de Ferdinand. Plus méchant, il en aurait été encore plus drôle et donc irrésistible.

Avis de Gwenn Ha Lu : divertit sans laisser un souvenir impérissable.

si-vous-avez-du-temps

TITRE : Mémé dans les orties
AUTEUR :Aurélie Valognes
EDITEUR : Michel Lafon 
NOMBRE DE PAGES : 286 pages 
DATE DE PARUTION : 15/05/2015

DISPONIBLE EN POCHE / LE LIVRE DE POCHE

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s