Le cahier de recettes, Jacky Durand

Le_cahier_de_recettes_chronique_litteraire

L’eau à la bouche

Prenez un post Facebook des éditions Stock présentant son « nouveau-né ». Lisez le de manière attentive jusqu’au bout, car un peu comme les CGV[1], la partie intéressante est écrite en tout petit et à la toute fin du post « Ami.e.s libraire.s et blogueur.se.s, si vous souhaitez découvrir cette merveille, adressez-nous un mail». Recevez par voie postale Le cahier de recettes de Jacky Durand. Lisez le sans modération. Et vous obtiendrez ce billet.

Depuis son plus jeune âge, Julien est fourré dans le tablier de son père, chef du Relais Fleuri. Il regarde les mains de son père aiguiser les couteaux, pétrir le pain, arroser les viandes, cardinaliser les crustacés, dresser les assiettes. Il respire cuisine, vibre cuisine, grandit en cuisine. Sa vocation est trouvée : il suivra les traces de son père et deviendra cuisinier. Mais Monsieur Henri s’y oppose. Ce métier qui l’a rendu esclave de ses fourneaux, l’a fait souffrir dans sa chair et l’a réduit à servir les autres, ne sera pas celui de son fils. Deux visions qui semblent irréconciliables. A moins que le destin ne s’en mêle…

Le cahier de recettes de Jacky Durand est à la fois un roman initiatique, une ode à la « Bonne Bouffe » et un hommage au métier de cuisinier si longtemps dévalorisé. Le début du roman peine à trouver son rythme avec des descriptions culinairement pointues : Julien et son histoire s’effacent pour diffuser odeurs, fumets et bruits de casseroles. Passé une centaine de pages, le cœur de ce roman se révèle. Il y est question d’apprentissage, de compréhension de soi, des autres et de transmission. Transmission  entre un chef chevronné et un apprenti cuistot. Transmission entre un père et son fils. Et cette partie-là est un déferlement d’émotions et un bonheur à lire. Inégal, Le cahier de recettes n’en demeure pas moins un premier roman prometteur.

Avis de Gwenn Ha Lu : à lire aussi bien pour réveiller vos papilles que pour vibrer face aux déchirements de cette famille.

un-bon-moment-critique-litteraire

Petit Plus de Gwenn Ha Lu : Jacky Durand est journaliste culinaire pour Libération et France Culture. Le cahier de recettes est son premier roman.

TITRE : Le cahier de recettes
AUTEUR : Jacky Durand
 
ÉDITEUR : Stock 

NOMBRE DE PAGES : 240 pages 


 
DATE DE PARUTION : 03/04/2019

[1] CGV : Conditions générales de ventes

3 réponses

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s