Billet d’humeur : Les Raisins de la colère

les_raisins_de_la_colere_john_steinbeck

Ouvrez les librairies !

Très cher gouvernement,

L’heure est grave.

Tellement grave que 67 millions de Français sont condamnés à rester chez eux pour endiguer une épidémie devenue incontrôlable depuis que l’automne, son humidité et sa froidure se sont installés en France.  Tellement grave que les commerces jugés « non-essentiels » ont été fermés pendant au moins un mois. Adieu boutiques de vêtements et chaussures, parfumeries, disquaires, magasins de jouets, fleuristes. Adieu mes très chères librairies…

L’heure est à l’absurdité.

Joann Sfar
@Joann Sfar

Souvenez-vous, Emmanuel, votre, notre Président nous avait encouragés lors de son allocution du 16 mars dernier à lire et à retrouver le sens de l’essentiel[1]. Quel paradoxe ! Exhorter ses concitoyens à lire et fermer les librairies car jugées non essentielles…

Sur vos injonctions, depuis vendredi minuit, les librairies doivent à nouveau baisser leurs rideaux. Vous avez décidément une notion toute relative de l’essentiel… Hors certaines enseignes qui vendent nourriture et fournitures pour le télétravail (hypermarchés ou Fnac pour ne pas les citer) demeurent ouvertes avec un accès à leurs rayons livres. Les librairies indépendantes crient à juste titre à la concurrence déloyale.

rayon_culture_livre_interditDevant la grogne des libraires indépendants – déjà malmenés avant l’arrivée de ce maudit virus-, des auteurs et des lecteurs, vous avez décidé de fermer les rayons culture des hypermarchés et de la Fnac[2] plutôt que de rouvrir les librairies…  Depuis des photos dignes des pires récits de science-fiction circulent sur internet « Vente de livres interdite » ….

L’heure est au courage politique.

Très cher gouvernement, allez au bout de votre raisonnement. Si les livres sont « non-essentiels », si acheter des livres en librairie facilite la propagation du virus, alors interdisez aussi la vente des livres sur internet. Parce que pendant ce temps-là, ce sont  Amazon et les plateformes de e-commerces qui profitent de la situation et voient leurs ventes exploser. Attaquez-vous aux grands, aux géants du e-commerce qui ont une notion toute relative de la fiscalité, du droit du travail et du civisme. Protégez les librairies indépendantes qui œuvrent à l’animation des centres villes et permettent un accès de proximité à la culture.

IMG_4529
http://www.stop-amazon.fr

Très cher gouvernement, si le mot égalité signifie encore quelque chose pour vous, agissez pour que les Français puissent accéder à la lecture et à la culture en ouvrant les librairies indépendantes. Et plus largement, garantissez une égalité de traitement entre les commerces de centre-ville et les géants du web ou de la distribution. S’il est interdit de vendre en boutique des livres, des vêtements, des chaussures, alors cette règle doit s’appliquer au web.

Très cher gouvernement, vu les circonstances je n’ai d’autre choix que d’invoquer John Steinbeck et son ouvrage Les Raisins de la colère :

« La répression n’a pour effet que d’affermir la volonté de lutte de ceux contre qui elle s’exerce et de cimenter leur solidarité. »

Et face à l’absurdité de cette situation, la solidarité entre libraires, lecteurs, auteurs est désormais inébranlable…


Très chers lecteurs, si cet argumentaire vous parle, allez signer la pétition Monsieur le Président, faisons le choix de la culture en rouvrant les librairies ! et limiter autant que possible vos achats en ligne pour préserver nos commerces locaux.


[1] « Lisez, retrouvez aussi ce sens de l’essentiel » extrait de l’adresse aux Français du Président de la République Emmanuel Macron

https://www.elysee.fr/emmanuel-macron/2020/03/16/adresse-aux-francais-covid19

[2] Dans ce monde de brutes, soulignons le fair-play de la Fnac qui avant votre décision avait spontanément fermé ses rayons culture pour quinze jours.

6 réponses

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s