Les Moissons funèbres

Hymne à l’amour

Afro-américaine, ainée d’une fratrie de quatre enfants, Jesmyn Ward a grandi dans le Mississippi, au sein d’une famille aimante, mais démunie. Autour d’elle  règne la misère, le désœuvrement, la drogue et la violence. En écrivant Les Moissons funèbres, Jesmyn Ward exorcise ses démons et livre une autobiographie poignante sans pudeur ni complaisance. Le récit de sa vie – de l’enfance à l’âge adulte – est émaillé des portraits de son frère et de quatre de ses proches, morts dans des circonstances brutales.

Les Moissons funèbres n’est pas qu’un témoignage sur les difficultés de la communauté afro-américaine à se soustraire à son passé esclavagiste et ségrégationniste, c’est aussi un livre d’amours. Un amour fraternel envers ce frère trop tôt disparu. Un amour maternel pour sa mère, gardienne du sanctuaire familial. Un amour irrépressible pour la terre de ses ancêtres, le Mississippi, à la fois terrain de jeux et terreau de drames. Brut, sans fard ni artifice, ce document allie la puissance du propos à la force de l’écriture. Bouleversant, ni plus ni moins !

Avis de Gwenn Ha Lu :  ne peut se lire sans voir ses yeux s’embuer.

coup-de-coeur

TITRE : Les moissons funèbres
AUTEUR : Jesmyn Ward
EDITEUR : Globe
NOMBRE DE PAGES : 272 pages
DATE DE PARUTION : 28/09/2016

2 commentaires Ajoutez le vôtre

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s