Beaux rivages

Rupture et plus si affinités

A comme Amoureuse, A comme Abandon, A comme Absence, A comme la première lettre du prénom de l’héroïne du dernier roman de Nina Bouraoui, Beaux Rivages. A. a été quittée par Adrian, quelques sommaires explications et puis plus rien. Beaux rivages est l’histoire d’un amour qui se termine, d’une femme blessée et trompée qui se noie dans son ressentiment et sa colère.

Nina Bouraoui place le lecteur au cœur et dans la tête de son personnage. Aucune étape du long processus de convalescence post-rupture n’est oubliée : choc, pleurs, déni, rejet de l’autre, des autres, manque, acceptation, autodestruction, désir de vengeance, espoir. Les souffrances et les pensées si personnelles de A. ne suscitent pourtant aucune empathie : trop impulsive, voyeuse, déraisonnable pour être comprise et soutenue. Les pages filent, vite, car le style vif et enivrant de Nina Bouraoui opère toujours autant, mais cette fois-ci sans provoquer intérêt ni émotion. Dommage que d’un sujet si universel, l’auteure n’arrive pas à en faire une œuvre fédératrice.

Avis de Gwenn Ha Lu : à lire si vous êtes heureux et de bonne humeur.

si-vous-avez-du-temps

TITRE : Beaux rivages
AUTEUR : Nina Bouraoui
EDITEUR : JCLattès
NOMBRE DE PAGES : 252 pages
DATE DE PARUTION : 24/08/2016

Un commentaire Ajoutez le vôtre

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s