Elisa Monroe, sur la route des écrivaines

Episode 1 – De l’importance d’être bêta-lectrice

Prenez un diner entre copines, une anodine question sur nos occupations du week-end passé et la réponse surprenante d’Elisa « J’ai écrit un nouveau chapitre de mon roman » et vous obtiendrez la genèse de cet article. Imaginez ma surprise ! Je dinais sans le savoir en face d’une écrivaine en devenir, d’une femme qui sur son temps libre, imagine des personnages, construit une intrigue et assemble des mots. Le rêve !  Enfin mon rêve… Alors, j’ai eu envie de tout savoir : comment viennent les idées, la chronologie de l’histoire, l’inspiration. Et Elisa (Monroe de son nom complet) a eu la gentillesse et la patience de répondre à mes nombreuses questions.

Elisa aime lire, je le savais, c’est d’ailleurs un de nos sujets de discussion favori. Mais ce que j’ignorais, c’est que depuis dix ans des embryons d’histoire trottaient dans sa tête, de timides idées qui se transformaient peu à peu en une esquisse de roman. Son expérience de bêta-lectrice pour Alexandre Gonzalez, une auteure de New Romance, sera déterminante pour son passage à l’écriture.

Cinquante-nuances-de-GreyPropulsé sur le devant de la scène depuis la sortie de Cinquante nuances de Grey en 2012, la New Romance est un genre littéraire où la trame narrative s’articule autour d’une histoire d’amour entre de jeunes personnages (18-30 ans) au passé souvent tortueux, le tout agrémenté de scènes érotiques.  Ces romans sont très souvent publiés sur des plateformes d’édition en ligne. Et les lectrices (car 99,9% des adeptes de New Romance sont des femmes) sont régulièrement mises à contribution pour lire les nouveautés, commenter les chapitres publiés et conseiller l’auteur sur l’avancement de l’intrigue.

Elisa, adepte de New Romance et bien au fait de ces pratiques, décide de postuler pour devenir une des nouvelles bêta-lectrices d’Alexandra Gonzalez. Candidature retenue et voilà Elisa qui lit en avant-première le nouveau roman d’une de ses auteures préférées, commente chaque chapitre avec vélocité, se pose des questions sur l’intrigue à venir et les partage avec les autres bêta-lectrices, tout en interagissant avec l’auteure : « Une expérience enrichissante et décisive pour mon projet d’écriture. Alexandra, à travers mes remarques sur ses personnages, leurs caractères, leurs évolutions, a décelé mon envie d’écrire et m’a encouragé à franchir le pas.» Les dernières hésitations levées et un rêve déterminant plus tard, Elisa se lance : les idées qui germaient dans sa tête depuis tant de temps se transforment en mots.  Un synopsis d’abord, deux pages A4 qui constitue un premier schéma de scénario qu’elle s’empresse d’envoyer à Alexandra Gonzalez. « Elle l’a lu, commenté, corrigé. Curieusement, les rôles s’inversaient».


Retrouvez l’ Episode 2 : Laisser parler son imagination ici

3 réponses

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s